Rechercher
  • danielzambrano8

Formation : Botanique, tourisme scientifique et pratiques de la montagne à destination des socio-pro

Dernière mise à jour : 26 mai

(Re)connaître la biodiversité de haute altitude (principalement plantes) et «pister» les pratiques de la montagne. Réflexion commune sur le tourisme scientifique en montagne. Chalet Refuge de Chamoissiere 02 et 03 juin 2022


OBJECTIS DE LA FORMATION


• Connaissance de qqs espèces emblématiques de la haute montagne.

• Le tourisme scientifique comme un intermédiaire pertinent pour comprendre un paysage, un territoire et conscientiser aux enjeux environnementaux qui le concernent.

• Observer les pratiques et métiers sportifs en haute montagne.


THEMATIQUES ABORDEES


Biodiversité (plantes de haute montagne et limite terrestre du vivant)


• Découvrir, comprendre et identifier une dizaine d’espèces végétales de haute montagne.

• Appréhender les limites altitudinales de la vie terrestre et comprendre en quoi la haute montagne offre une biodiversité singulière.


Le tourisme scientifique en montagne (impacts sur le métier et les pratiques)


• Comprendre en quoi la pratique du tourisme scientifique par la diffusion et la production de connaissances permet de vivre une expérience singulière dans les espaces de montagne.

• Les sciences un facteur d’attraction, de diversification et d’invention d’offres touristiques.


Les pratiques et métiers en transition


• Les professionnel.le.s comme acteurs et témoins de l’évolution des pratiques.

• Construire collectivement un protocole d’observation des pratiques en

haute montagne.


Intervenants :


Cédric Dentant - Parc National des Écrins,

Philippe Bourdeau - Université Grenoble Alpes,

Yannick Vialette - Université Grenoble Alpes,

Sébastien Maret - IPAG,

Daniel Zambrano - Réseau NSE


DEROULEMENT DE LA FORMATION

Jour 1

Accueil café entre 9h et 10h au Jardin du Lautaret. 10h Montée au refuge avec observations de plantes, espèces sauvages et pratiques. Midi : le tourisme scientifique comme outil de sensibilisation aux enjeux globaux notamment environnementaux.

Apero/débat sur le tourisme scientifique et les bases de l’astronomie (qu’est ce qu’une étoile, une planète, une comète, un astéroïde, une galaxie)

Jour 2

Observations de plantes et autres espèces sauvages. A la recherche de situations, traces et indices des pratiques de la montagne. Discussion sur les possibilités d’intégrer de nouvelles

dimensions dans les offres touristiques.


Tourisme scientifique

Les expériences qui ont du sens




19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout