Tourisme scientifique - ©Olivier Bello.jpg
logo-nse-blanc_edited.png

Eco-volontariat scientififique

Ecovolontariat_scientifique.JPG

Les refuges sont à la fois acteurs et témoins, et constituent des postes d’observation privilégiés et des ressources logistiques précieuses en milieu isolé. Venez passer une semaine dans un laboratoire à ciel ouvert en participant activement aux collectes de données et démarches scientifiques. Grâce aux dispositifs d’observation sur les changements environnementaux et culturels des pratiques de montagne, vous pourrez contribuer aux questions d’adaptation et d’innovation territoriale.

     Activités touristiques proposées

Ecovolontariat scientifique
Refuges Sentinelles

PANCRACE ORNITHO ©Pierre Bonneau.jpg

Dates : Jun - Jul - Août - Sep

Embarquez-vous dans une expérience qui a du sens, tout en participant à la création d’une culture scientifique partagée avec la finalité d’améliorer les interactions science- société.

Le programme de recherche Refuges Sentinelles Laboratoires de haute montagne vise à développer un dispositif expérimental d’observation du changement en haute montagne basé sur le refuge comme lieu de mesure, d’observation, de travail et d’échanges entre sciences de la nature et de la société, en prenant en compte à la fois les processus géophysiques, climatiques et biologiques et les pratiques touristiques et sportives.

Activités proposées sur le plan scientifique et opérationnel

Observation de la fréquentation et des pratiques de la montagne avec 3 axes : observations de faits marquants dans la fréquentation, la vie du refuge et l’environnement / observations des interactions entre pastoralisme et fréquentation pédestre / observation et enquête auprès des usagers sur le thème du confort et des services en refuges.

 

• Observations de la biodiversité et l’écologie : observation journalière de la phénologie de quelques espèces choisies, observation journalière de la présence d’insectes volants + météo.

 

• Observations de la faune : Suivi de traces de passage des animaux.

 

• Activités et tâches journalières inhérentes du refuge.

Les missions de l’éco- volontaire permettent de 

• Contribuer à la compréhension des nouvelles pratiques en montagne touristiques et sportifs avec la météorologie, la climatologie, la biodiversité, et la géomorphologie.


• Comprendre les méthodes de recherche scientifiques sur les milieux naturels isolé.

 

• Explorer des zones hors des sentiers battus et loin du tourisme de masse.

• Contribuer au soutien financier du tourisme scientifique mise en place par le Réseau Nature Science Environnement.

Points forts

 

• L’immersion totale dans un environnement préservé.

• L’encadrement / formation par un.e chercheur.euse.s.

 

• Les données et observations recueillies par l’éco-volontaire seront intégrées à la base documentaire du programme Refuges sentinelles.


• L’éco-volontaire sera considéré comme un membre de l’équipe de recherche, et à ce titre bénéficier de la gratuité d’hébergement en refuge FFCAM.

Informations pratiques

• L’éco volontariat n’exige pas de compétences en biologie ou en écologie mais de qualités de curiosité, capacité d’intégration et de capacité d’adaptation à la vie prolongée en refuge sont indispensables.

 

• Les éco-volontaires ne seront pas considérés comme un salarié mais comme quelqu’un qui va vivre une expérience d’immersion totale et participer activement à la recherche scientifique et à la vie du refuge.

• L’éco-volontaire doit se rendre seul au refuge.

Ecovolontariat scientifique.jpg

En partenariat avec

partenariat-pne.jpg
Logo LESSEM_INRAE.JPG
RefLab.png
CAF logo.jfif

Avantages touristiques avec la Carte Nature Science Environnement

Possibilité de participer à cette expérience